La folie du K2                    Charlie Buffet, Éditions Guérin, 2004

Qu’il est bon de revenir en Himalaya par le biais de ces récits compilés et haletants. Et sous la plume du journaliste ce sont sept courts chapitres que l’on dévore d’un trait. Le Chogori (8611 mètres) aka Karakoram 2 aka « Kay two » est une montagne belle et meurtrière. Sa taille est démesurée (37 Cervins !), son pouvoir d’attraction puissant et son sommet cosmique : Il faut imaginer le sommet non comme un lieu physique (…) mais comme une bulle. Un espace de non vie au confins de la stratosphère. Aux aurores la déesse appelle inexorablement ses fidèles et leurs prières n’y changent rien. C’est dans le bleu sombre du ciel que leurs corps d’envolent, se détachent, s’épuisent. Bonatti, et son sherpa délirant, la tête dans la neige se protégeant du froid dans un bivouac improvisé (et imposé). L’hécatombe de l’année 1986 et l’ascension Profit/Béghin : fin de carrière pour l’un et prélude d’une ascension mortelle pour le second. La folie du K2 appelle bien d’autres aventures, bien d’autres lectures.

1 12 2012